Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Cette version, revue et augmentée de l’ouvrage du même titre paru chez Ophrys en 1948, rend compte des moments et des personnes qui ont vu fait le cubisme, mouvement initié par Picasso en Espagne et à Céret dans les Pyrénées-Orientales.

Paru le 15 décembre 2004

Disponible, Broché 12,00 EUR

1 vol. (117 p.) ; 19 x 14 cm

Naissance du cubisme Céret 1910-1920

1911. Picasso est cubiste, définitivement, depuis qu’il a rapporté d’Aragon les toiles qui furent achetées par Gertrude Stein. Earliste a découvert une petite ville située très près de la frontière des Pyrénées. Céret, c’est encore la France, mais c’est déjà un peu l’Espagne ; pendant plusieurs années il passera ses vacances ici et, comme il entraîne à sa suite une cohorte d’amis, peintres et écrivains, voilà qu’André Salmon nomme un jour Céret « la Mecque du cubisme ».
Ainsi va défiler, sous la plume de Victor Crastre, la cohorte des personnages mythiques de « la bande à Picasso » : Manolo, Frank Burty Haviland, Braque, Déodat de Séverac, Max Jacob, Juan Gris et tant d’autres, dont les faits et gestes, réels ou réinventés, se racontent encore sous les hauts platanes des boulevards de Céret.
Mais au-delà de la simple chronique, c’est à un historique rigoureux et à une analyse éclairée du phénomène cubiste, de l’influence de l’époque de Céret sur les mutations, du cubisme, que se livre ici Victor Crastre. Selon son habitude, il sait rester à la portée de tous les lectures et brosse un portrait émouvant de chacun des protagonistes de cette épopée ayant, à jamais, bouleversé le cours de l’histoire mondiale de l’art.

Vue de Céret par Frank Burty Haviland

Distributeur Soleils   diffusion-distribution
ISBN 10 2-915528-01-2
EAN 9782915528015
Editeur   Alter   Ego, Céret (Pyrénées-Orientales)
Public Tout   public
Thème Peinture   et Arts graphiques / Peinture / Histoire de la peinture selon les styles et   les périodes
Publicités