Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’évocation subjective de grandes figures du jazz d’hier et d’aujourd’hui se mêle à des réflexions mettant en résonance cette musique avec la littérature, la peinture ou la philosophie.

Ce livre a été le premier de la collection « Jazz Impressions » des éditions Alter Ego. Il a obtenu en octobre 2010 le prix Vendémiaire des « Vendanges littéraires de Rivesaltes ».

Paru le 2 mars 2010

Disponible, Broché 17,00 EUR

1 vol. (255 p.-16 pl.) ; illustrations en noir et blanc ; 21 x 13 cm

Thelonious Monk

Avec «Instants de jazz», Michel Arcens fait revivre ceux et celles qui ont fait ou font encore cette musique. Louis Armstrong, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Miles Davis, Thelonious Monk, John Coltrane, Stan Getz, Chet Baker, Lee Konitz, Django Reinhardt y sont présents, parmi d’autres figures tutélaires.

Pour atteindre son but, l’auteur met en résonance le jazz avec la littérature, la peinture et même la philosophie. Un peu comme si la ci-devant «musique de nègres» dévoilait tout un horizon de possibles, un peu comme si son histoire était une aventure «toujours recommencée».

En «prologue» à ces «Instants de jazz», Alain Gerber – sans doute le plus grand «écrivain de jazz» aujourd’hui – a proposé quelques textes, singuliers, poétiques, imaginatifs et comme musicaux, tous évocateurs de cet art et de ceux qui, au jour le jour, depuis un siècle, nous en font le présent.

En contrepoint, les photographies de Jean-Jacques Pussiau, rassemblées ici pour la première fois, sont une autre voie vers l’évocation du jazz, une autre façon, insidieuse mais insistante, de donner à entendre les battements de cœur de ses ouvriers.

Eric Dolphy

Biographie des auteurs

Michel Arcens a été le rédacteur d’une chronique de jazz de 1974 à 2001, publiée par le quotidien Midi Libre. Il est auteur de nombreux articles sur le jazz, notamment pour deux ouvrages «1928» et «1929» (éditions du Signe) ou, occasionnellement, pour Jazz Magazine. Il a aussi conçu la programmation de plusieurs festivals de jazz. Il est aujourd’hui rédacteur pour le premier site internet de jazz en France « Citizen Jazz ».

Ecrivain maintes fois primé (Prix Interallié, Bourse Goncourt de la nouvelle, Prix de la ville de Paris), critique de jazz et homme de radio, Alain Gerber a signé près de cinquante ouvrages : romans, nouvelles ou essais. Le dernier paru est «Blues» (octobre 2009, Fayard). Ses célèbres portraits romancés de jazzmen (comme «Chet», «Lady Day» ou «Miles, ce feu paisible», son essai «Le cas Coltrane» ou les textes lumineux de «Balades en jazz» sont autant de références pour ceux qui aiment le jazz.

Fondateur d’un label exemplaire, «Owl records» et plus récemment du très réussi « Oute Note Records », Jean-Jacques Pussiau compte parmi les producteurs de disques les plus courageux et les mieux inspirés qui se soient révélés, en Europe et dans le monde. Il a su découvrir Michel Petrucciani, qu’il contribua beaucoup à imposer. Il a eu aussi l’audace de donner carte blanche à l’inclassable pianiste Eric Watson ainsi que de permettre de s’épanouir au génie du génial saxophoniste Dave Liebman. Jean-Jacques Pussiau a également été photographe de presse : d’où ces images d’un passé encore si présent.

Billie Holiday

Distributeur Soleils   diffusion-distribution
ISBN 978-2-915528-22-0
EAN 9782915528220
Public Tout   public
Thème Musique   et spectacles musicaux / Musique populaire moderne / Jazz
Publicités