Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

Le sujet:

La maison d’Hannah est un livre composé de vingt fictions inspirées par vingt tableaux d’Edward Hopper comme autant d’ « histoires » inventées par l’auteur, au-delà des personnages et des paysages de ces toiles.

Edward-Hopper-Marshall-s-House--1932-

Malgré ce qu’ils montrent, ce qu’ils représentent, les tableaux de Hopper nous en disent beaucoup plus que ce qu’ils semblent nous faire voir. C’est pourquoi ils provoquent de façon si saisissante l’imaginaire de chacun d’entre nous.

Et, si ces « histoires » ne sont pas vraiment celles du peintre, elles sont cependant celles d’un spectateur qui, grâce à lui, invente de nouveaux mondes, parfois obscurs mais toujours épris de lumière, et qui tente de les offrir à son tour au lecteur comme des univers à partager.

L’auteur:

Michel Arcens a également publié aux éditions Alter Ego « Instants de jazz » (prologue d’Alain Gerber, photographies de Jean-Jacques Pussiau) – ce livre a obtenu le prix Vendémiaire 2010 -, « John Coltrane, la musique sans raison » (2012) et la nouvelle « La neige » qui ouvre le recueil dirigé par Franck Médioni, « My favorite things, le tour du jazz en quatre-vingt écrivains » (2013)

Références:

ISBN: 978-2-91552B-49-7

EAN: 9782915528497

 

 

Publicités