Lena, les désordres du Caravage et autres nouvelles par Michel Arcens

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

« Lena, les désordres du Caravage » est le quatrième livre publié par les éditions Alter Ego sous la signature de Michel Arcens.

La nouvelle qui donne son titre à ce recueil composé au total de huit textes est consacrée à l’œuvre du peintre, à sa vie et plus profondément sans doute à sa conception du monde et de l’existence.

Le livre s’ouvre sur une nouvelle intitulée « Sur le chemin de Santa Pau », fiction qui se déroule dans le sud de la France ainsi que dans la Catalogne du XIII° siècle à laquelle ce récit rend un vibrant hommage.

Les nouvelles qui ont été ici rassemblées portent sur des thèmes qui peuvent sembler très différents comme, par exemple, les migrations (« Un long voyage »), le séjour de Paul Gauguin à Hiva Hoa (« Une sorte de bleu »), ou encore la maternité (« Pourvoir »).

Pourtant, en deçà de ces diversités, voire de ces hétérogénéités apparentes, un lien constant pourrait faire de ce livre une sorte de récit unique : celui de l’existence de chacune et de chacun, telle qu’elle est avant tout une sorte de don, de don de soi sans attente du moindre retour.

« Lena  » nous dit à sa façon, de multiples manières, que ce n’est qu’ainsi que la vie peut réellement être vécue, au-delà des drames ou des douleurs les plus actuelles, les plus contemporaines, qui la frappent si souvent.

 

L’auteur:

En 2010 Michel Arcens a reçu le prix Vendémiaire pour « Instants de Jazz »
(prologue d’Alain Gerber, photographies de Jean-Jacques Pussiau).
En 2013 il a publié un essai intitulé
« John Coltrane, la musique sans raison ».
Puis en 2016, il a obtenu le prix Méditerranée-Roussillon
pour « La maison d’Hannah », son premier recueil de nouvelles,
inspirées par les tableaux du peintre Edward Hopper.
Il est également l’auteur du texte « La neige » qui ouvre le recueil
dirigé par Franck Médioni « My favorite things, le tour du jazz
en 80 écrivains » (couverture illustrée par Pierre Alechinsky),
Alter Ego, 2013.
Il a par ailleurs publié deux livres de poèmes associés
aux photographies de Pierre Corratgé (1951-2012),
Regards croisés et Ici, nous demeurons (éditions BlablArt).
Michel Arcens a en outre contribué à deux ouvrages collectifs
consacrés au philosophe Michel Henry (1922-2002),
l’un paru aux Presses Universitaires de France et le second
aux Presses Universitaires de Louvain-la-Neuve (Belgique).
Né en 1949, il a suivi des études de philosophie avant de devenir
journaliste et chroniqueur de jazz puis écrivain.

Images:

Nous publions ci-après les images qui ont inspiré certains des textes de « Lena »: tableaux du Caravage pour « Lena, les désordres du Caravage », une photographie de Pascal Ferro pour « Comme l’avait dit Sergi Companys » et celles de Vincent Ferrané relatives au texte qui clôt le recueil, intitulé « Pourvoir ».
Il est à noter que l’on retrouve ces « images » dans le livre lui-même hormis les photographies de Vincent Ferrané que l’on peut également consulter sur son site http://vincentferrane.com/

Judith décapitant Holopherne (1598/1599).
Huile sur toile, 145 x1 95 cm. Rome, Galleria
Nazionale d’Arte Antica, Palazo Barberini, inv 2533

Saint Matthieu et l’ange (1602). Huile sur
toile, 223 x 183 cm. Autrefois Berlin, inv. 365
(détruit en 1945).

Saint Matthieu et l’ange (1602). Huile sur
toile, 296 x 195 cm. Rome, San Luigi dei
Francesi, chapelle Contarelli, tableau d’autel.

La mise au tombeau (1602/1603). Huile
sur toile, 300 x 203 cm. Vatican, Pinacoteca
Vaticana, inv. 40386

La mort de la Vierge (1601/1606). Huile sur
toile, 369 x 245 cm. Paris, Musée du Louvre,
inv. 54

Les photographies qui suivent sont de Vincent Ferrané

(détail)

Références et prix:

ISBN : 978-2-915528-56-5

EAN : 9782915528565

prix : 16€

 

Publicités